PHILIPPE LABONNE

 

Né en 1963, Philippe Labonne, après des études de Droit et d’Histoire, entre en 1985 aux Ateliers du Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis dirigés par Daniel Mesguich et animés par Philippe Duclos.

 

De 1985 à 2014, il travaille en tant que comédien sous la direction de Daniel Mesguich (Hamlet, Boulevard du Boulevard, Don Juan), Michel Bruzat (L’Arlésienne, Le Misanthrope, La Cerisaie, Décadence, Candide, Ubu, Les Caprices de Marianne, Le neveu de Rameau, Scènes de la vie Conjugale, La Pluie d’Eté, Lettre au père, Antigone), Philippe Duclos (Le Fil à la Patte), Max Eyrolle (Les Chutes du Zambèze, Feu la Mère de Madame, Quartett, Les Boulingrins, Le Petit Prince, La Mélancolie des fous de Bassan, La Demande en mariage, L’Ours, Louis et Louisa, La Maladie de la Mort, Le Square), Geneviève Schwoebel (Naufrages), Antoine Régent (Transports), Guy Lavigerie (Rêveurs du Mogador), Jean-Jacques Etcheverry (La Périchole), Daniel Ogier (Zaïde), Pascale Lemée (Destination départ), David Gauchard (Abel et Bela, Ekaterina Ivanovna, Petit Catéchisme à l’usage de la Classe Inférieure, Richard III, Le Songe d’une Nuit d’Été, Ekatérina Ivanovna – 2014), Gérald Dumont (Catherine et Victor, Notre Dame de Paris).

 

Il fonde en 1988 sa compagnie, Le Théâtre en Diagonale et signe en 1989, sa première mise en scène : Cabaret Berlioz ou la vie Privée d’un Romantique dont le texte sera publié aux éditions Analogies.


De 1990 à 2011, il met en scène Paroles d’Hommes, George Dandin, Les Instants Giraudoux, Pique-Nique, Jean l’Enchanteur ou le Cancre Inspiré, Nous les petits, Les sans-grade, A la gauche de Dieu, L’Échange, A l’heure où l’on s’embrasse, La Cerisaie, La Station Champbaudet, Le Coeur à Rire, Victor ou les Enfants au Pouvoir, Orion le Tueur, Le Système Ribadier, Nestor Burma, détective de choc, Drôle(s) de Dame(s), Le dernier jour d’un condamné, Lucrèce Borgia.

 

Pour la compagnie Méli Mélo Fabrique, il met en scène plusieurs spectacles jeune public : Cabanes, XXL, L’Enfant Océan, Les Signes, Standard, Regards, Dimanche 1h40, Mr Monde, Ah d’accord !, Rien dire, vagabondages, Nul poisson où aller. Pour le cinéma et la télévision, il tourne notamment sous la direction de Maël Bocquart (« La Visite »), Sophie Bensadoun (« Un Oeil sur toi »), François Luciani (« Les Camarades »), Olivier Volcovici (« L’Entrave »), Olivier Guignard (Un Village Français – saison 1), Philippe Triboit (Un Village Français – saison 3), Victor Saumont (« En bas de l’Echelle »), Pierre Merejkowski (« Moi, une autobiographie »), Luc Béraud (« Bienvenue à Bouchon »), Frédéric Videau (A Moi Seule), François Marthouret (« Le Grand Georges ») …

 

Il réalise en 2005 pour France 2 le making-of du film de Jean-Louis Lorenzi “Le bal des célibataires”, tourne le clip “l’Urgence” pour le chanteur Philippe Lars et le clip « Jalmince » pour le groupe Steff Tej + Ejectés.

 

Il conçoit et réalise pour le Festival National de Bellac le documentaire : « Un Impromptu à Bellac », émission fictive tournée en public et en direct autour d’une interview de Jean Giraudoux.

 

En janvier 2007, il met en scène à l’Opéra de LimogesLe Barbier de Séville” de Rossini ; spectacle repris en tournée au printemps 2008 et met en scène pour la compagnie Les Brigands« Arsène Lupin Banquier », comédie musicale de Mirande, Lattés et Willemetz d’après Maurice Leblanc, à La Coursive (scène nationale de La Rochelle), au Théâtre de l’Athénée (Paris, décembre 2007) et en tournée. Il crée pour l’édition 2009 du Festival « Les Malins Plaisirs » (Montreuil/Mer) l’opéra contemporain composé par Nicolas Ducloux sur un livret d’Alfred Savoir et Léopold Marchand : « Devant la Mort ».

 

Depuis février 2011, il collabore au projet « Être Heureux. » initié par le collectif de plasticiens Stella Goldschmit.

 

Il est artiste associé à la D.S.N. (Scène Nationale de Dieppe) pour la saison 2014/2015 autour du projet « Dame aux Camélias ».

New-photo-Phil-2